02 99 68 86 26
 

Le vrai patrimoine des ménages

Posté le : 07/06/2021

L'Insee a publié l'édition 2021 de son étude sur les revenus et le patrimoine des ménages. La moitié des ménages vivant en France possède un patrimoine supérieur à 163 100 euros.

En 2018, la moitié des ménages vivant en France déclare un patrimoine brut supérieur à 163 100 euros. Ces ménages détiennent 92% de la masse totale de patrimoine brut. Il est principalement composé de biens immobiliers (61%), d'actifs financiers (20%), d'actifs professionnels (11%) et enfin d'autres biens durables et objets de valeur (8%).

Le patrimoine financier est essentiellement composé d'assurance vie, d'épargne retraite (40%) et de liquidités (36% de comptes courants et livrets). Les valeurs mobilières (actions, obligations, etc) ne représentent que 14%. Le reste (10%) est placé en épargne salariale.

La part du patrimoine détenue en actifs financiers et en actifs professionnels augmente avec la taille du patrimoine. Le patrimoine des ménages « médians » est essentiellement composé d'immobilier, avec une part comprise entre 70 % et 77% pour les ménages situés entre le 4e et le 9e décile. D'une manière générale, les Français détiennent peu d'actifs risqués (seulement 21% en détiennent). C

e comportement n'est pas spécifique aux Français : le taux de détention d'actions cotées est de 11% en France, 11% en Allemagne, 12% en Espagne et seulement 3% en Italie. Les ménages qui investissent dans les actifs risqués sont ceux qui possèdent une surface financière suffisamment importante pour absorber le risque de ce type de placements : parmi les 1% de ménages les mieux dotés en patrimoine financier, 76% détiennent des actions en direct (contre 10% en moyenne sur l'ensemble des Français) et 70% détiennent des unités de compte sur une assurance vie (contre 14% en moyenne).

Les 10% les moins dotés en patrimoine sont plus souvent endettés que les autres, principalement via des crédits à la consommation (achat d'une voiture ou de biens d'équipement). Les emprunts représentent 38% de leur patrimoine brut qui s'élève à 1 800 euros en moyenne, soit 1 100 euros de patrimoine net une fois déduit le capital restant dû. Le patrimoine des 10% de ménages les mieux dotés est en moyenne huit fois plus élevé que celui des autres ménages, et 19% sont des actifs professionnels, contre 2% pour les autres ménages.

Ces ménages sont faiblement endettés : en moyenne 7% d'emprunts privés et 3% d'emprunts professionnels. Leur patrimoine brut s'élève à 1.279.000 euros en moyenne, soit 1.157.000 euros de patrimoine net.

Le patrimoine moyen augmente avec l'âge de la personne de référence jusqu'à 50-54 ans, se stabilise puis diminue au-delà de 80 ans. Le patrimoine immobilier, qui est la composante principale du patrimoine, suit cette logique par âge. Il augmente fortement entre 30 et 40 ans au moment de l'acquisition de la résidence principale. Il continue d'augmenter plus légèrement jusqu'à 50 ans puis est quasiment stable.

Il diminue au-delà de 70 ans. En revanche, le patrimoine financier augmente au cours de la vie jusqu'à atteindre un palier à partir de 65 ans, sans baisse en fin de vie : les ménages français ne désaccumulent donc pas leur patrimoine financier après le passage à la retraite. Enfin, le patrimoine professionnel augmente jusqu'à un pic vers 50 ans puis diminue brutalement au passage à la retraite quand les indépendants, agriculteurs et professions libérales cessent leur activité.

(source Insee)